La musique africaine dans le viseur de Spotify

Spotify en Afrique

Le géant du streaming lance une nouvelle section Afro pour promouvoir la musique en provenance du continent africain.

Jusqu’à il y a quelques mois il était difficile de trouver de la musique du continent sur la plateforme de musique. Cette situation est désormais révolue avec la nouvelle résolution du groupe américain. Une nouvelle section dédiée à la musique et culture africaine qui « célèbre et honore la culture et les musiques africaines », annonce le communiqué.

Aujourd’hui la plateforme globale de streaming fait un pas en direction du continent africain en prenant l’initiative d’héberger de la musique africaine. Réalisant que son taux de pénétration sur le continent était relativement bas la plateforme se devait de réagir et c’est chose faite.

Spotify VS Majors and company

Sony music avait quand à elle ouvert un bureau en 2016 sur le continent en ayant fait signé les plus grosses star en les personnes de  Wizkid et Davido. Universal quant a elle a débuté cette année.
Le major de la musiqe n’ont certes plus autant de pouvoir mais elles jouent toujours un grand rôle dans la diffusion et l’industrie globale de la musique !

Face aux major, Spotify veut s’internationaliser et c’est ce qui explique ce tournant stratégique. Je terminerai par cette belle citation  “Content is king, but distribution is queen and she wears the pants.”

Quelques playlists :

  • Gbedu avec R2Bees, Burna Boy, Maleek Berry ou Yemi Alade pour ne citer qu’eux.
  • Bongo Flava avec Vanessa Mdee, Jux, Diamond Platnumz, etc.
  • Peppeh avec Odunsi, Afro B, Cassper Nyovest, Distruction Boyz, etc.
  • Rumba Lingala avec Extra Musica, Trésor Mvoula, Papa Wemba, etc.

Pensez-vous que l’arrivée de Spotify en afrique est une bonne chose pour la musique africaine ? Laissé un commentaire pour donner votre avis sur la question.

 

Laisser un commentaire